Outsourcing vs offshoring : quelles différences ?

L’outsourcing ou l’externalisation de données est une technique de gestion du travail qui consiste à délocaliser la production et le service. En ayant recours à la sous-traitance, on a recours au potentiel d’autres pays tout en bénéficiant de plusieurs avantages notables surtout vis-à-vis du coût des travaux. Ce système de délocalisation est pratique du fait que l’embauche des salariés compétents est simplifiée par un fournisseur d’emploi dans un pays étranger. L’offshoring est également une forme d’externalisation de production et d’activité, mais elle est effectuée dans des pays où le salaire est bas. Elle fait intervenir plusieurs partenaires étrangers implantés dans les zones cibles. Il peut s’agir de services informatiques, de processus commerciaux ou bien de réseaux de convergence entre plusieurs entreprises de secteurs d’activité différents.

Outsourcing : les avantages d’externaliser les services à l’étranger

De plus en plus d’entreprises font actuellement appel à l’externalisation des services à l’étranger pour tous les avantages que cela apporte. Non seulement les coûts salariaux sont nettement réduits mais l’expertise du négociant lui donne la possibilité de réaliser des économies à grande échelle sur le budget de l’entreprise. Parmi les nombreux pays de choix à travers le monde, le Maroc représente d’ores et déjà une plateforme idéale dans le domaine des centres d’appels. Tout en bénéficiant d’une compétence évolutive sur la main-d’œuvre, la législation du travail dans ce pays favorise un plan fiscal ou salarial nettement plus avantageux. L’outsourcing au Maroc dispose de beaucoup de points forts par rapport aux autres destinations offshores. En plus de sa main-d’œuvre qualifiée particulièrement abordable, il est en mesure de fournir des infrastructures de télécommunication adaptées pour lancer des affaires prometteuses.

L’externalisation, une opportunité de développement des PME françaises

En procédant à une location de positions à l’étranger comme au Maroc par exemple, les PME françaises optimisent les possibilités de trouver une main-d’œuvre qualifiée et chevronnée. Le fait d’embaucher du personnel à l’étranger permet au service RH de l’entreprise en question de recruter un personnel compétent à des frais minimums. Même le budget destiné à l’embauche de nouveaux salariés pour l’expansion de la société sera considérablement limité. D’un autre côté, l’offshoring permet de créer de nouveaux partenaires commerciaux en vue de les convertir en intérim à la société-mère. Justement, pour une PME européenne ce concept assure une productivité plus accélérée et aide dans la gestion des activités. Il représente une véritable opportunité de développement pour l’entreprise. En bref, ce qui distingue concrètement l’outsourcing de l’offshoring est la gestion du service délocalisé. L’externalisation proprement dite permet de centrer les capitaux au niveau de la société-mère. Par contre, l’offshoring requiert des investissements directs à l’étranger par l’établissement de filiales dans des pays à bas salaire.

Article Précédent

Article Suivant

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *