Le recrutement de profils atypiques

Le monde de l’entreprise change, et depuis l’avènement du numérique il change de plus en plus vite ! Face à cette déferlante technologique les entreprises recherchent de plus en plus de profils atypiques, des personnes capables d’évoluer dans des environnements ou tout change d’un jour à l’autre, les start-ups notamment ont fortement participée à l’évolution des mentalités à ce sujet.

Les « flexi-compétences » au coeur de l’entreprise

L’entreprise moderne cherche bien entendu des compétences mais aussi des profils capable de toucher ou ayant de nombreuses notions visant les multiples secteurs dans leur activité. Par exemple une agence digitale spécialisée en création et animation de campagnes adwords se doit aussi de proposer du conseil en terme de référencement naturel mais aussi de réseaux sociaux, ce qui demande des compétences étendues en terme de marketing digital, ne serait-ce que basique afin de rediriger vers la personne la plus compétente en la matière. En cas de problème technique, des notions de programmations (php en grande majorité) sont elles aussi bienvenues, ainsi que des notions d’administration de serveur afin d’alerter le client victime d’une attaque ou de disfonctionnement probables sur ses solutions d’hébergement.

Dénicher les perles rares

De nombreuses entreprises se sont lancées dans le recrutement 2.0, ou les compétences sont au coeur de la recherche, c’est le cas de Keework par exemple, qui aura été la première entreprise française à proposer le CV anonyme. Le bouche à oreille est aussi un vecteur de recrutement extrêmement puissant comme nous le fait remarquer Patrice Krysztofiak, consultant SEO.

Bon nombre de mes clients recrutent via le bouche à oreille, ce sont des profils qu’ils n’auraient jamais pu trouver autrement ! Pour mes clients, il m’arrive de devoir participer au recrutement de candidats en interne dans le domaine du référencement naturel, la tâche est encore plus complexe, car cet univers est bien particulier et les « régles du jeu changent » en permanence, ce qui demande des candidats autonomes, capables de faire de la R&D en continu !

 

Article Précédent

Article Suivant

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *