Ressources humaines : le développement de l’IA freiné par la crainte des discriminations

Les PME comme les grandes entreprises appellent de leurs vœux de nouveaux services en ressources humaines qui feraient appel à l’IA pour simplifier la sélection et le recrutement. Malheureusement, le développement de ces solutions est ralenti par la crainte des discriminations. Un mauvais calcul dans les algorithmes pourrait mener à l’exclusion de toute une partie de la population sur la base d’un critère discriminant (couleur de peau, origines, adresse du domicile, etc.).

Les entreprises cherchent encore de la diversité

Si certaines cultures d’entreprise entretiennent des discriminations, la plupart des jeunes entrepreneurs de PME et de start-ups ont bien compris que la diversité avait du bon. Que ce soit la diversité des parcours professionnels ou des origines, un bon recrutement est capable de voir au-delà pour puiser dans chaque employé ce qu’il a de mieux à apporter à l’entreprise.

Dans le fond, les jeunes entreprises ne peuvent pas se passer de cette diversité et de cette élasticité. Voilà pourquoi, dès leurs lancements, elles préfèrent se tourner vers un portail RH qui leur offrira cette flexibilité. Les outils de ressources humaines qui utilisent l’IA restent donc majoritairement boudés par les professionnels à l’heure actuelle.

Des logiciels RH pour garder l’humain au cœur de ce métier

Si les ressources humaines peuvent avoir mauvaise réputation dans les très grandes entreprises, cela n’en fait pas moins un métier profondément axé sur l’humain. Si la direction instrumentalise le département RH dans certains objectifs qui déçoivent les employés, ce n’est pas pour autant la mission de base du secteur.

Au contraire, pour une petite entreprise en développement, le département RH est absolument essentiel. Il permet de recruter les bonnes personnes aux bons postes et de maintenir une croissance continue. Malheureusement, beaucoup de PME ne peuvent pas investir dans un département complet. Les logiciels RH volent alors à leur secours et permettent à un seul employé de gérer tout un département. Une solution qui permet de ne pas perdre de vue le but des ressources humaines.

Le problème des discriminations au recrutement

Il est inutile de faire semblant de l’ignorer, toutes les études statistiques sont formelles : la discrimination à l’embauche existe. Le développement de l’IA dans les RH pourrait ne faire qu’empirer la situation en bloquant l’accès aux entretiens à tous les candidats qui ne conviennent pas parfaitement à la culture de l’entreprise.

Or, une entreprise a besoin d’évoluer et sa culture aussi. Voilà pourquoi il est aussi essentiel d’avoir un service de ressources humaines attentif et impliqué qui saura offrir à l’entreprise les nouveaux employés dont elle a besoin pour avancer. Dans cet objectif, un bon directeur de ressources humaines doit toujours voir au-delà des préjugés, ce qu’une intelligence artificielle est incapable de faire à l’heure actuelle.

 

Article Précédent

Article Suivant

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *